Système multi-track

Philipp Bonhoeffer, enseignant pendant un cours d’échocardiographie à Nairobi, en 1993

En 1992, le Pr Lucio Parenzan a demandé à Philipp Bonhoeffer de l’aider à développer les services de cardiologie au Kenya. Son rôle initial a été d’enseigner les techniques de diagnostic telles que l’échocardiographie.

Néanmoins, la possibilité de traiter des maladies, même à très petite échelle, est bientôt apparue comme nécessaire pour créer un impact positif dans la population des malades.  Il est devenu évident que le fait de diagnostiquer des maladies sans pouvoir offrir de traitement, est un facteur de frustration croissante pour les malades en attente de soins cardiologiques.

L’option de traitement la plus simple à pratiquer sur les patients cardiaques est la dilatation de la sténose pulmonaire. Le Kenyatta Hospital au Kenya était pourvu d’un laboratoire de cathétérisme obsolète et rudimentaire, mais qui pouvait être utilisé pour ce traitement.

Les premiers cas de dilatation pulmonaire au Kenya ont été couronnés de succès et ont eu un grand impact. Ils sont devenus le symbole de la possibilité de pratiquer des soins cardiaques en Afrique de l’Est et ont bénéficié d’un grand intérêt du public.

Ce traitement s’adresse à une maladie relativement rare et les cardiologues, menées par le Dr Gerald Yonga et le Dr Christine Jowi,  ont poussé vers le traitement de la sténose mitrale puisque cette maladie a une incidence forte dans les pays pauvres et que ce traitement devrait avoir un plus grand impact et une plus grande pertinence.

Les premières dilatations pulmonaires en 1993 ont montré que les traitements en cardiologie étaient possibles au Kenya

Malheureusement, à cette époque, le prix d’un cathéter Inoue, à usage unique, utilisé d’habitude pour une dilatation mitrale, était d’environ 5000$. C’était clairement trop cher dans le contexte des possibilités financières du projet. Néanmoins, le Dr Yonga et le Dr Jowi ont éveillé l’intérêt de Philipp Bonhoeffer pour le développement d’un système moins coûteux pour la dilatation mitrale.

Il a conçu un système qui permet d’utiliser deux cathéters sur un seul guide métallique. Ce système a réduit la dimension de l’approche vasculaire percutanée et a apporté une alternative économiquement attractive par rapport au système Inoue.

Ces cathéters ont été développés et construits en collaboration avec Allen Tower à NuMed.

En 2004, Philipp Bonhoeffer a invité M. Allen Tower (président de NuMed), M. le Pr Daniel Sidi et M. le Dr Jean François Piechaud à le rejoindre au Kenya de manière à évaluer les patients pour une dilatation mitrale et à effectuer les premières interventions de dilatation mitrale chez l’homme avec le Multi-Track System en tandem avec l’équipe locale du Kenya, principalement représentée par le Dr Gerald Yonga et le Dr Christine Jowi http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8829845.

La première intervention percutanée par cathéter au Kenya

Les premières opérations ont été couronnées de succès, néanmoins de nombreuses modifications des cathéters et de la technique ont été nécessaires pendant les deux années suivantes.

En collaboration avec Allen Tower (président de NuMed), Philipp Bonhoeffer a tenté de développer une entreprise non lucrative dans le but d’abaisser les coûts d’une dilatation mitrale  à un niveau acceptable pour cette population typique de malades très pauvres et dans le besoin. Après avoir abandonné une première idée concernant la production locale de cathéters au Kenya qui s’est révélée impraticable, une entreprise a été fondée (MAP Medical) qui a ensuite été intégrée à NuMed.

Le système Multi-Track Mitral

Après avoir obtenu les autorisations administratives nécessaires, NuMed a distribué le kit Multi-Track pour les dilations mitrales dans de nombreux pays dans le monde.

Au Kenya, plusieurs centaines de patients ont bénéficié de la technologie et tous les cathéters  sont fournis gratuitement grâce à la généreuse contribution de M. Allen Tower.

Le cathéter MultiTrack angio

Le concept d’introduire un cathéter grâce sur un seule guide métallique tel qu’il est utilisé dans le système Multi-Track de dilatation mitrale a trouvé plus tard une application importante dans le domaine du diagnostic par cathétérisme cardiaque. En effet, le cathéter MultiTrack angio a été le premier cathéter conçu par Philipp Bonhoeffer qui a obtenu un succès mondial. Il permet d’effectuer une angiographie cardiaque en présence d’un guide ce qui a grandement facilité et amélioré l’imagerie pendant les interventions cardiaques.

Plus d’information:

http://www.numedforchildren.com/mtkit-tpp.htm